Combien de temps dure une psychothérapie ?

La durée d’une psychothérapie est variable, cela peut durer de quelques mois à quelques années. Elle varie en fonction de votre problématique, de vos motivations, vos besoins, votre demande, du rythme des séances et des compétences du praticien.

La durée d’une psychothérapie est sous votre contrôle, vous avez parfaitement le droit d’arrêter la psychothérapie quand vous le souhaitez.  Si vous vous sentez mieux ou si estimez avoir obtenu ce que vous désiriez, ou  si les objectifs fixés sont atteints, toutes ces raisons et bien d’autres sont des motifs valables pour arrêter.

Le psychologue est-il remboursé par la sécurité sociale ?

Le psychologue n’est pas remboursé par la sécurité sociale. En revanche certaines mutuelles peuvent prendre en charge un certains nombre de consultation par an.

Psy … Comment se repérer ?

Qu’est ce qu’un psychologue ?

Le titre de psychologue est protégé par la loi (n°85-772 du 25 juillet 1985, publiée au J.O. du 26 juillet 1985). Il est délivré aux personnes ayant effectuées une formation universitaire de type bac + 5 à 10 en Psychologie.

La formation de psychologue est centrée sur la compréhension du fonctionnement humain et des comportements. Il connaît les techniques d’entretien et peut avoir recours aux tests psychologiques pour évaluer le fonctionnement psychique, cognitif et affectif de son patient. Il propose des Thérapies dont l’orientation dépend des attentes du patient et du cadre théorique dans lequel il s’inscrit.

Il étudie et aide à la compréhension du comportement humain, de la personnalité, des relations interpersonnelles et est en mesure d’identifier des pathologies mentales lorsque celui-ci s’est spécialisé en psychopathologie. Tout au long de sa carrière, le psychologue continue à se former, à actualiser ses connaissances et bénéficie d’une supervision avec un autre professionnel psychologue afin de réfléchir à sa pratique professionnelle.

Le psychologue a un titre protégé en raison d’une formation universitaire reconnue (profession réglementée depuis 1985). Le psychologue praticien possède de ce fait, un numéro ADELI enregistré à l’Agence Régionale de Santé de son lieu d’exercice professionnel, garantissant l’authenticité de ses diplômes et son droit d’exercer.Il peut également être psychothérapeute s’il a suivi un enseignement en psychopathologie supérieur à 400 heures et a validé cinq mois minimum de stage clinique. Il est, dans ce cas, inscrit au registre national des psychothérapeutes.

Le psychologue est tenu au secret professionnel de par son code de déontologie. Il vous proposera dans le cadre de son cabinet, une écoute bienveillante, sans jugement et en toute confidentialité.

Qu’est ce qu’un psychothérapeute ?Quelles différences entre les psy ?

Il n’existe pas de diplôme d’Etat reconnu pour exercer la profession de psychothérapeute. L’usage du titre de psychothérapeute est réservé aux professionnels inscrits au registre national des psychothérapeutes. Pour ce faire, ils doivent avoir effectué une formation au sein d’une école privée qui dispensent un enseignement théorique et ajouter le titre de psychothérapeute.
L’usage du titre de psychothérapeute est réservé aux titulaires d’un diplôme de docteur en médecine et les psychologues.

Le décret n° 2010-534 du 20 mai 2010 relatif à l’usage du titre de psychothérapeute précise les choses : « L’inscription sur le registre national des psychothérapeutes  mentionné à l’article 52 de la loi du 9 août 2004 susvisée et subordonnée à la validation d’une formation en psychopathologie clinique de 400 heures minimum et d’un stage pratique d’une durée minimale correspondant à cinq mois effectué dans les conditions prévues à l’article 4. L’accès à cette formation est réservé aux titulaires d’un diplôme de niveau doctorat donnant le droit d’exercer la médecine en France ou d’un diplôme de niveau master dont la spécialité ou la mention est la psychologie ou la psychanalyse. »

Qu’est ce qu’un psychanalyste ?

Il n’existe pas de diplôme d’Etat reconnu pour devenir psychanalyste. Il fait en général partie d’une société psychanalytique qui se porte garant de sa pratique. Il figure dans l’annuaire de sa société, et a suivi une psychanalyse personnelle complétée par une formation à la pratique psychanalytique.

C’est chez le psychanalyste que l’on peut s’allonger sur un divan, une position censée favoriser la relaxation et l’abandon. Mais cette posture, gênante pour certains, n’est pas systématique, le psychanalyste peut proposer de procéder en face à face. Il est assis à côté ou derrière le patient, alors que ce dernier est invité à exprimer librement ses pensées, émotions, souvenirs et autres fantasmes. Pendant ce temps, le praticien intervient peu. Il guide uniquement le patient dans l’exploration de son inconscient en mettant l’accent sur ce qui lui semble intéressant. C’est ce qu’on appelle le processus de transfert : le psychanalyste ne détient pas les clefs que cherche le patient, les réponses sont enfouies en lui. Une cure dure ainsi plusieurs années, à raison de deux à trois séances par semaine, jusqu’à ce que l’analyste et l’analysant décident d’y mettre fin d’un commun accord.

Le titre de psychanalyste n’est pas réglementé en France, il est donc important de bien se renseigner sur les références de la personne. Une psychanalyse est une démarche personnelle et longue basée sur l’élaboration des mécanismes inconscients à travers la parole.

Qu’est ce qu’un psychiatre ?

Médecin de formation qui s’est spécialisé dans le domaine de la santé mentale. Il peut soigner en prescrivant des médicaments. Certains psychiatres ont une formation spécifique de psychothérapeute, mais ce n’est pas le cas de tous. C’est le seul à être remboursé par la Sécurité Sociale.